Espace adhérent

Les soft skills : les nouvelles compétences à maîtriser

Si les compétences techniques d'un candidat sont cruciales pour un recruteur, les soft skills, définies comme étant des compétences de nature relationnelle, sont aujourd'hui davantage prises en compte.

En effet, 6 recruteurs sur 10 se déclarent capables de sélectionner leurs candidats sur ces critères, tant les soft skills sont devenues un élément clé du processus de recrutement (Cadremploi et Michael Page, 2019).

Il ne s'agit donc plus seulement de mettre en avant ses compétences et ses savoirs techniques, les hard skills, qui dépendent de notre éducation, mais bien ses compétences complémentaires et personnelles, telles que le travail en équipe, la capacité de manager des collaborateurs, ou bien l'autonomie.

 

Ainsi, savoir allier les deux permet de se démarquer d'autres candidats. D'autant plus que seuls 42 % mentionnent leurs soft skills sur leur CV : les travailler et les mettre en avant est une valeur ajoutée (Cadremploi et Michael Page, 2019).

 

Cependant, la définition des soft skills peut varier d'une entreprise à l'autre, selon ses attentes et la qualification du poste recherché.

Si pour certaines la ponctualité et la capacité d'adaptation sont des compétences pouvant faire la différence entre deux profils, pour d'autres elles font parties des qualités nécessaires, et attendent du candidat des soft skills plus spécifiques et en lien avec le métier en question, comme savoir suivre un projet en équipe.

 

Aujourd'hui, les entreprises, au vu d'un profil ne présentant pas toutes les compétences techniques requises, mais des soft skills intéressantes et pertinentes, considèrent la candidature avec autant, ou presque, d'intérêt, en estimant qu'elle sera en mesure de former le candidat sur les compétences manquantes. Même si en France le diplôme est important, 62 % des dirigeants et cadres ayant des responsabilités managériales sont aujourd'hui prêts à recruter principalement sur les soft skills des candidats (Cadremploi et Michael Page, 2019).

 

Formations en ligne : la nouvelle offre du CFPE

 

C'est dans cette optique que le CFPE propose à partir de septembre 2019 des nouvelles formations en ligne, complémentaires aux formations classiques, afin de satisfaire les besoins des entreprises lors de leurs recherches et de former les stagiaires aux compétences métiers requises.

A ces fins, les formations aborderont les questions relatives aux réponses en équipe aux appels d'offres, et comment remplir efficacement un dossier CEE, par exemple.

 

Ce nouveau format offre une grande liberté pour le stagiaire, qui pourra suivre sa formation 2 heures par jour, en début ou fin de journée de travail, sans avoir à se déplacer.

Les formations durent de 2 à 6 heures sur plusieurs journées, selon le module interactif choisi.

Lors des formations en ligne, le formateur est connecté en direct afin de conserver l'interactivité des formations et la possibilité de poser des questions. Enfin, le stagiaire dispose des supports écrits, et d'un écran de travail commun avec le formateur.

L'animateur reste à la disposition du stagiaire après la formation dans le cas de questions complémentaires.

 

https://www.lux-editions.fr/formation/formations-en-ligne

 

En éclairage, quelles sont les soft skills les plus importantes selon vous ?

https://forms.gle/UaBZSaTWPkZmtZXr9