Espace adhérent

Rencontre avec Roger Couillet à l'occasion de la nouvelle formation

L'objectif de la formation « Maintenance durable des installations d'éclairage extérieur » est de définir une politique de maintenance et de structurer une réflexion sur les consommations énergétiques et les types de maintenance à programmer. Cette formation a également pour but de s'assurer de la bonne réalisation des actions de maintenance réalisées.

 

Après avoir analysé le cadre règlementaire et la normalisation en vigueur, la composition et l'analyse du patrimoine d'éclairage extérieur permettra de définir les axes stratégiques de maintenance en y incluant les performances (énergétiques, photométriques, durabilité…) et les actions de maintenance à mettre en œuvre.

Définir une politique adaptée de maintenance pour :

-        Assurer, de manière pérenne, la sécurité des usagers des espaces extérieurs dans leurs déplacements

-        Optimiser les frais de fonctionnement des collectivités, réduire les consommations énergétiques

-        Intégrer dans un schéma global le fonctionnement des installations, tout au long de leur vie, et assurer de manière prévisionnelle les opérations de maintien qualitatif de la lumière

 

La maintenance : un élément clé du projet pour assurer la qualité de l'installation

(Réponse de Roger Couillet, co-animateur du groupe AFE Collectivités et responsable éclairage public de la Ville de Douai)

 

  • Quelles sont les obligations pour les collectivités en termes de maintenance, et pour quels enjeux ?

Il existe deux types d'obligations de maintenance à destination des collectivités : les obligations de résultats avec, par exemple, un taux d'indisponibilité prescrit (pourcentage d'un patrimoine éteint sur une durée maximale) ; viennent ensuite les obligations de moyens qui, quant à elles, nécessitent la mise en place d'une astreinte.

Dans certains cas, les obligations de maintenance pour les collectivités sont à la fois de moyens et de résultats.

A titre d'exemple, les luminaires d'éclairage extérieur commercialisés à partir du 1er janvier 2020 devront satisfaire aux obligations de l'arrêté du 27 décembre 2018. En quelque sorte, les collectivités seront amenées à poser des appareils d'éclairage extérieur qui y satisfont.

Pas d'impact sur la maintenance, les prescriptions de l'arrêté du 27 décembre 2018 s'attachent à des caractéristiques d'éclairagisme, et les prescriptions de maintenance resteront identiques.

Sont concernés par la maintenance des réseaux d'éclairage extérieur les exploitants de réseaux et les prestataires mandatés pour réaliser les opérations de maintenance…

En matière de délai, les opérations de maintenance démarrent après la fin de la période de garantie de fin de travaux (1 an). Cependant, il est possible, en fonction des marchés de travaux mis en place, que les opérations de maintenance interviennent plus tard (5 à 12 ans) car l'installateur ayant réalisé les travaux « garantit » un fonctionnement nominal (garantie fonctionnelle, de service) sur la période initiale.

 

  • Qu'est-ce que la maintenance durable ?

Il s'agit d'une maintenance optimisée prévue dès la conception d'un projet en prenant en compte des objectifs de développement durable (environnement, énergie notamment).

Les opérations de maintenance des installations d'éclairage extérieur permettent aux collectivités de réduire leur consommation énergétique ainsi que les coûts de maintenance (moins de déplacement des engins de maintenance), ce qui aura un impact sur les budgets de fonctionnement des collectivités.

La révision du FD C17260 concernant la maintenance des installations électriques extérieures, et la mise en œuvre de technologies à source LED font qu'il est intéressant aujourd'hui de maîtriser le concept de la maintenance durable.

L'approche de la maintenance est à prendre en compte dès la conception d'un projet. Effectuer les meilleurs choix technico-économiques permet d'optimiser les coûts de maintenance notamment quant à l'interopérabilité des équipements.

 

  • Quels sont les budgets en jeu et les impacts économiques ?

Les investissements seront fonction de la stratégie de maintenance employée : interne, externe, préventive, corrective…

Les coûts de fonctionnement à la charge de la commune concernent l'entretien et le remplacement des appareils en conservant la durée de vie du bien, ainsi que les actions de maintenance entrant dans ce cadre. Chaque investissement doit être étudié au cas par cas. En effet, si une maintenance est réalisée en interne, les engins de maintenance (camions nacelles) pourront être soit achetés, soit loués, au regard des compétences de la régie employée, ou de la délégation de compétences par la commune.

Le choix économique, soit la possibilité de faire réaliser les travaux de maintenance par un opérateur privé ou par une régie interne, est à analyser finement en fonction des niveaux de maintenance. La formation interne des agents, et notamment sur les technologies récentes, est un critère important.

C'est pour cela que la formation « Maintenance durable des réseaux d'éclairage extérieur » aborde la question, afin de faciliter le choix des collectivités à ce propos.

Les dépenses liées aux obligations de maintenance relèvent des budgets de fonctionnement des collectivités et participent à la réalisation d'importantes économies d'énergie ou de réduction des nuisances lumineuses.

L'optimisation des circuits de maintenance et la maintenabilité aisée permet un gain de temps notable lors d'une action de maintenance. L'amélioration de la qualité de l'éclairage doit également être prise en compte.

Les coûts de maintenance représentent 50 % du coût total des postes « maintenance » et « énergie ». Compte-tenu des durées de vie des luminaires LED et en fonction des prescriptions dans les marchés de travaux, les coûts de maintenance sont amenés à baisser.

 

  • Pourquoi se former ?

La maîtrise des éléments clés d'une maintenance durable est aujourd'hui indispensable pour la réalisation d'installations de qualité.

Les enjeux financiers et environnementaux nécessitent une parfaite connaissance des interactions installations / maintenance.

 

Nous proposons aujourd'hui une formation basée sur les bonnes pratiques et animée par des experts des collectivités. Que l'on soit maître d'œuvre ou maître d'ouvrage, cette formation permettra une approche commune de la maintenance pour une optimisation de l'éclairage public.